Nous sommes le
Une Maison Positive 1 520 € TTC/m² SHON ,
c'est possible, nous l'avons fait... Mais encore...

Economies d'énergie, développement durable et carburant propre.

Annick et Claude vous parlent de leur expérience.

 Accueil   Le projet   Maison Passive ?   Roulez au GPL   Autoconso élect   Contactez nous   Liens 

Nous avons "craqué" nous allons installer une centrale photovoltaïque en autoconsommation avec vente du surplus. Cette installation aura une puissance de 1,2 kWc. Elle est composée de :
  • 4 modules EURENER de 300Wc type Turbo
  • 4 micro onduleurs ENPHASE M250
  • Autoconsommation d'une installation photovoltaïque, notions ?
    Pour mieux comprendre comment ça marche, faisons une analogie avec l'hydraulique.
    Imaginez que dans votre maison, vous ayez un robinet dans votre jardin et une citerne d'eau pour l'alimenter. Vous souhaitez utiliser l'eau de la citerne dans votre maison, vous allez donc la pomper et l'envoyer dans votre tuyauterie via le robinet. Imaginez que vous ayez mis un colorant rouge (alimentaire, bien entendu !) dans l'eau de votre citerne. Si vous prenez une douche, vous allez ressortir tout rouge (!). En effet, l'eau que vous injectez est en légère surpression par rapport à l'eau de votre tuyauterie (pour pouvoir circuler). En conséquence, tous les robinets de votre maison seront alimentés par cette eau. Si vous ne consommez pas d'eau dans votre maison, l'eau de votre citerne (en légère surpression) va alors remonter dans le réseau public (sauf s'il y a un clapet anti-retour ce qui est rarement le cas, mais fortement conseiller). C'est en partie pour cette raison qu' il est interdit en France de faire ce genre de montage.
    Avec l'électricité, c'est la même chose. L'onduleur "pousse" le courant dans votre réseau électrique. Tous vos appareils consommateurs utilisent donc en priorité ce courant. S'il y a un surplus, il va sur le réseau. On comprend ainsi pourquoi il est fondamental que l'onduleur produise un courant de qualité pour ne pas polluer le réseau. On comprend aussi pourquoi l'onduleur doit arrêter la production si le réseau s'arrête : dans le cas contraire, cela pourrait blesser mortellement un ouvrier qui travaillerait sur le réseau.

    Consommation d'une maison
    Pour fixer les idées, la consommation d'une maison, hors chauffage et cumulus électrique, peut ressembler à ceci :

    Crédit image : GPPEP
    On constate une partie variable avec des pointes pouvant dépasser plusieurs kilowatts correspondant à l'usage de divers appareils et une « base », habituellement entre 200 et 400 watts selon les maisons, quasi constante, liée à des appareils toujours actifs, même si vous êtes en vacances, (réfrigérateur, congélateur, VMC, box internet, appareils en veille, réveils …). Cette partie stable de vos consommations est aussi appelée « bruit de fond ».

    Pour réduire vos coûts électriques, tout en protégeant l'environnement, vous pouvez envisager de produire vous-même, pendant la journée, une partie de l'électricité nécessaire à ces consommations. Une installation destinée à cette production injecte directement au niveau du tableau électrique du bâtiment (donc en aval du disjoncteur de consommation, du compteur de consommation et du fusible du coffret de répartition ERDF).
    L'énergie qu'elle fournit est directement utilisée par vos appareils électriques qui évitent ainsi « l'effort » de tirer sur le compteur de consommation. Si l'installation d'autoconsommation ne produit pas (pendant la nuit ...) ou pas assez, vos appareils tireront le complément d'énergie nécessaire au travers du compteur de consommation par lequel le réseau extérieur vous alimente.
    Le but de l'autoconsommation n'est pas de vous rendre autonome, ni de vous couper du réseau de distribution qui est un bien commun. Il s'agit simplement d'alimenter une partie de vos consommations journalières avec une énergie renouvelable qui pourra avoir un coût inférieur à celui de votre fournisseur d'électricité.
    Il n'y a aucun souci si vous avez déjà une installation photovoltaïque dédiée à la vente totale de la production à EDF-OA. Il est possible de rajouter à coté une installation d'autoconsommation, tant techniquement que réglementairement. Les deux installations resteront indépendantes, sans lien entre elles.

    Vous devrez envisager une petite installation visant à couvrir vos consommations probables (le bruit de fond au minimum).
    Le plus souvent, il suffira de deux à trois modules photovoltaïques d'une puissance totale de 0,5 à 0,8 kWc, occupant 4 à 6 m² de surface. Le but n'est pas de couvrir la pointe du micro-ondes, mais la consommation de « base » quasi permanente. Vous ferez une économie certaine tout au long de la journée. On vise une installation pas trop importante pour produire ce dont vous avez besoin, mais pas plus. Vous trouverez plus de détails dans nos propositions sur l'autoconsommation : http://gppep.org/node/102 Pour aller plus loin, selon vos besoins, vous pourriez envisager 1 à 2 kWc, ou même plus, en rajoutant d'autres modules.
      Les avantages
    + Sans contrat d'achat, vous n'avez pas d'obligation d'intégrer les modules dans la toiture et de toucher à
    l'étanchéité. Vous pouvez les poser par dessus, ou « à coté » en pergola, ombrière …
    + Vous pouvez produire de l'énergie renouvelable pour un coût assez faible, sans grosse contrainte technique ou administrative.
    + Vous évitez le coût (Turpe) du système de comptage ERDF nécessaire pour la vente des surplus.
    + Le système est évolutif et pourra facilement être agrandi en cas de nouveaux besoins (voiture électrique...).
    + Avec les futures augmentations du coût de l'électricité, votre installation s'amortira d'autant plus rapidement.
      Les inconvénients
    - En l'absence de contrat d'achat des surplus, l'amortissement du projet dépendra uniquement des économies réalisées sur votre consommation, d'où l'importance du calcul du dimensionnement pour ne pas investir dans un matériel excessif qui produirait beaucoup plus que vos besoins.

    Retour haut de page


    Membre actif de l'association :
    Association GPPEP
    Membre actif du Forum :
    Forum Photovoltaïque